Comment faire domicilier son entreprise en Irlande ?

Domiciliation à l'étrangerComment faire domicilier son entreprise en Irlande ?

La domiciliation d’activité à l’étranger est souvent compliquée pour un entrepreneur non résident. Au-delà de la réputation du pays, vous devez connaître les règles et les formalités administratives sur place. Vous avez, par exemple, besoin d’une adresse locale pour domicilier votre entreprise en Irlande. Cette démarche peut néanmoins être facilitée par l’intervention d’un professionnel de la domiciliation d’entreprise. 

La domiciliation d’entreprise en Irlande est-elle plus attractive qu’en France ?

L’impôt sur les sociétés (IS) à 12,5 % permettait généralement de convaincre un investisseur étranger de domicilier son entreprise en Irlande. Appliqué depuis 2003, ce taux faisait partie des premiers atouts du pays. Cette imposition a toutefois été revue à la hausse à 15 %, sauf pour les établissements locaux. Autrement dit, vous pouvez encore bénéficier de l’ancien taux avec une adresse fiscale locale. 

Pour rappel, le taux de l’IS est fixé à 26,5 % en France. La taxe augmente à 27,5 % à partir de 250 millions de chiffre d’affaires. En Irlande, ce seuil est fixé à 750 millions d’euros et fait passer l’IS à 15 %. Il s’agit ainsi d’un excellent argument pour envisager une domiciliation d’entreprise sur ce territoire. De plus, Dublin abrite le siège européen de plusieurs grands groupes comme Google, Apple, Meta, eBay… 

Outre la fiscalité, l’Irlande propose un cadre favorable à l’entrepreneuriat. Le pays démontre par ailleurs une certaine prédilection pour les secteurs liés aux nouvelles technologies comme l’e-commerce, l’Assurtech, la Fintech… Ainsi, un acteur du Web bénéficiera d’un environnement stimulant, s’il projette de domicilier son entreprise à l’étranger. Cet écosystème est aussi riche en opportunités pour les entrepreneurs ambitieux et les structures en pleine croissance. 

La domiciliation d’entreprise en Irlande est-elle plus attractive qu’en France ?
Source : shutterstock.com

Comment domicilier son entreprise en Irlande ?

Pour domicilier son entreprise en Irlande, l’investisseur peut créer une activité sur place ou procéder à un transfert de siège social. La première option implique des démarches similaires à la création d’entreprise en France. Vous devrez seulement identifier les équivalents des Centres de Formalités d’entreprises dans le pays. Une société de domiciliation peut également vous accompagner dans ce processus. 

En matière de forme juridique, les entrepreneurs locaux privilégient souvent le LTD (Private Company Limited by Shares). Ce statut permet ainsi d’obtenir facilement un retour d’expérience sur le sujet. Il est notamment choisi pour alléger les démarches administratives et accélérer la constitution d’une société. Dans la pratique, la création de ce type de structure inclut différentes étapes indispensables comme :

  • La définition de la raison sociale et des statuts de la société ;
  • L’ouverture d’un compte professionnel domicilié en Irlande ;
  • La demande d’un numéro de TVA ;
  • L’étude du marché pour choisir son adresse de domiciliation ;
  • L’enregistrement au CRO (Companies Registration Office ;
  • Le dépôt de dossier à l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle).
Comment domicilier son entreprise en Irlande ?
Source : shutterstock.com

Après la validation du dossier, les autorités locales vous enverront une confirmation par mail et par courrier. Enfin, l’autre option consiste à transférer l’activité auprès d’un prestataire louant des espaces commerciaux ou des adresses fiscales. L’opérateur aidera concrètement l’investisseur étranger à domicilier son entreprise en Irlande. De plus, les services de bureaux virtuels contribuent à réduire le coût d’une domiciliation d’entreprise en dehors de l’Hexagone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here